Niveau A2

La validation du Niveau A2 dans une langue vivante est une étape indispensable à l’obtention du brevet des collèges. C’est l’élève qui choisit la langue vivante dans laquelle il souhaite valider son niveau A2.

Les collèges ont une certaine liberté pour le choix des modalités de validation de ce niveau : contrôle continu, épreuve orale de fin d’année ou suivi annuel réalisé par le professeur référent.

Le niveau A2, c’est quoi ?

Un cadre européen

Le niveau A2 s’inscrit dans une démarche européenne : le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). Ce cadre international est le fruit de plusieurs années de recherche linguistique des experts des états membres du Conseil de l’Europe. Ce CECRL définit six seuils qui correspondent à des niveaux plus ou moins avancés dans une langue étrangère :


A1 : niveau découverte

A2 : niveau usuel

B1 : niveau seuil

B2 : niveau indépendant

C1 : niveau autonome

C2 : maîtrise de la langue

 

Que faut-il valider pour obtenir le niveau A2 ?

Avoir un niveau A2 c’est répondre à des crières clairs au niveau de l’apprentissage d’une langue étrangère. Ces critères sont les mêmes à travers tous les pays de CECRL, un Anglais ou un Allemand devra donc valider les mêmes savoir-faire pour obtenir un  niveau A2.

Il y a cinq fiches de suivi à valider par vos professeurs, en voici le détail :

Savoir réagir et dialoguer

Ici, le professeur évalue si l’élève est capable d’interagir de façon simple, avec un débit adapté et des reformulations. Il y a 13 compétences à valider dans cette fiche, en voici un aperçu :

  • Gérer des échanges de type social très courts
  • Demander et fournir des renseignements simples (itinéraire, achats, …)
  • Communiquer sur des sujets de situations courantes (loisirs, famille, …)
  • Exprimer ses goûts, ses opinions et ses sentiments

 

Savoir écrire

Il s’agit de vérifier que l’élève sait écrire des énoncés simples et brefs. Il faut savoir :

  • Ecrire un message électronique simple ou une petite lettre
  • Prendre des notes au cours d’une conversation
  • Rédiger un petit texte narratif
  • Décrire un lieu ou une situation

 

Etre capable de comprendre à l’oral

Vous devez être en mesure de comprendre une intervention brève, si elle est claire et simple. Par exemple :

  • Comprendre des mots et expression du langage courant
  • Comprendre un ititnéraire ou des indications factuelles
  • Comprendre le sujet ou le thème d’un document vidéo (film, JT, …)
  • Savoir situer un récit : temps (passé, présent, futur), structure, thème, …

 

Savoir parler en continu

C’est-à-dire, savoir s’exprimer sur les gens et sur les choses par de courtes séries d’expressions ou de phrases non articulées. Par exemple :

  • Se décrire, décrire les autres et décrire des objets ou des habitudes
  • Raconter un événement, une expérience ou une petite histoire
  • Donner son avis, l’expliquer et le justifier, savoir comparer
  • Réaliser un bref exposé ou un résumé sur un sujet travaillé auparavant

 

Savoir lire un texte

L’élève devra être capable de comprendre des textes courts et simples. Le professuer devra attester de sa capacité à :

  • Reconnaître des types de courrier et les comprendre
  • Identifier la nature d’un texte et en isoler des informations
  • Comprendre des messages publics relatifs à la sécurité et à l’information
  • Cerner la trame d’un récit en identifiant les lieux et les protagonistes