Histoire des arts

EPREUVE DE L’HISTOIRE DES ARTS

AU COLLEGE MANGIN (2013)

 

Rappel des principes fondateurs de l’évaluation de l’HIDA

 

Elle prend appui sur un travail à dimension historique, artistique et culturelle défini et organisé par l’équipe pédagogique.

Elle a pour ambition de transmettre à chaque élève une culture artistique commune fondée sur des références précises, diversifiées et inscrites dans leur dimension historique.

Cette épreuve est la seule de cette nature que comporte le DNB et suppose une maîtrise de l’expression orale. L’épreuve est affectée du coefficent 2.

L’objet d’étude sur lequel repose l’exposé sera tiré au sort parmi les 5 objets choisis par l’élève le jour de l’épreuve.

Les candidats peuvent présenter l’épreuve individuellement ou en groupe (maximum 3 élèves).

Chaque candidat fait l’objet d’une évaluation et d’une notation individuelles.

L’oral se déroule en deux étapes :

Un exposé (5 minutes) suivi d’un entretien avec le jury (10 minutes). Si la présentation se fait en groupe, chaque élève dispose de 5 minutes de plus.

 

Modalités de préparation à l’épreuve d’histoire des arts

L’enseignement de HIDA est pris en charge dans le cadre des programmes de toutes les disciplines.

“Au moins trois des six domaines artistiques définis par l’arrêté du 11 juillet 2008 doivent être représentés.”

“L’enseignement de l’histoire des arts est en place à tous les niveaux du collège.”

  • Les “arts de l’espace” : architecture, urbanisme, arts des jardins.
  • Les “arts du langage” : littérature écrite et orale (roman, nouvelle, fable, légende, conte, mythe, poésie, théâtre, ect.).
  • Les “arts du quotidien” : arts appliqués, design, objets d’art ; arts populaires.
  • Les “arts du son” : musique vocale, musique instrumentale, technologies de création et de diffusion musicales.
  • Les “arts du spectacle vivant” : théâtre, musique, danse, mime, arts du cirque, arts de la rueK.
  • Les “arts du visuel” : arts plastiques : architecture, peinture, sculpture, dessin, photographie, bande dessinée, etc.
  • Cinéma, audiovisuel, vidéo et autres images.

LES ELEVES

Les élèves rempliront un document sur lequel figureront les rubriques suivantes :

La liste des 5 oeuvres choisies et traitées dans les différentes disciplines en relation avec les thématiques suivantes : Arts, état et pouvoir ; Arts, créations, cultures ; Arts, techniques, expressions ; Arts, ruptures et continuités.

Les élèves préciseront si nécessaire s’ils présenteront leur travail en groupe (3 élèves maximum) et s’ils utiliseront une salle spécialisée (ex : une salle de musique). La constitution du groupe doit être précisée et motivée.

Définition de l’épreuve terminale HIDA

C’est une épreuve d’examen qu’il convient d’organiser comme telle.

  • La convocation individuelle sera établie pour chaque candidat.
  • Le candidat se présentera avec sa liste d’objets d’étude.
  • Cette liste aura été validée au préalable par les professeurs.
  • Au moins trois des six domaines évoqués auparavant seront représentés.
  • La liste des objets d’étude sera mise à disposition du jury au moins 5 jours ouvrés avant la date de l’épreuve.

Evaluation

Le jury apprécie la prestation selon la grille d’évaluation définie dans l’établissement sur la base de la grille nationale indicative.

  • L’élève choisira deux des objets d’étude qu’il aura préparés et le jury en choisira un des deux. Le jury pourra interroger le candidat sur les autres oeuvres étudiés.
  • L’évaluation prend en compte la qualité de la prestation orale du candidat tant du point de vue des contenus que de l’expression
  • L’évaluation donne lieu à une note sur 20 affectée d’un coefficient 2. Ces points seront pris en compte pour l’attribution du DNB et d’une mention, selon le décompte des points obtenus par le candidat tel qu’il est fixé par l’arrêté du 8 août 1999 relatif aux modalités d’attribution du DNB

C’est l’établissement qui établit la liste du jury qui sera composé de deux professeurs :

  • Un au moins doit enseigner les arts plastiques, l’éducation musicale, l’histoire ou les lettres
  • Un au moins qui n’a pas encadré la préparation à l’épreuve du candidat.